Accueil > Documentation > Maladies > Bovins > Leucose bovine

Leucose bovine

En bref

Espèce infectée Bovin
Symptômes Tumeurs, signes cliniques liés aux organes infectés, aboutissant à la mort
Transmission Par le sang ou l’ingestion de colostrum
Impact Pertes économiques par la mort des animaux infectés
Situation épidémiologique France officiellement indemne
Catégorie 2 (prophylaxie et déclaration obligatoire)

Qu’est-ce que la Leucose ?

La Leucose bovine enzootique (LBE) est une maladie peu contagieuse touchant les bovins, due à un virus de la famille des Retroviridae : le virus leucémogène bovin (VLB).
La période d’incubation peut s’étaler sur plusieurs années ; le virus infecte principalement les bovinés de plus de 2 ans, avec un pic d’incidence entre 5 et 8 ans. Les bovins atteints meurent invariablement, de manière brutale ou des semaines à des mois après l’apparition des symptômes.

Comment la Leucose se transmet et se propage-t-elle ?

C’est une maladie peu contagieuse.
Le virus se transmet essentiellement par le sang via le matériel d’injection lorsqu’il n’est pas désinfecté et/ou changé entre deux bovins, ainsi que par l’absorption de colostrum provenant d’une vache porteuse.

Quels sont les risques de santé publique liés à la Leucose ?

La Leucose n’est pas une zoonose. Il n’y a pas de risque de transmission de la maladie à l’Homme.

Quelles sont les manifestations cliniques de la maladie ?

Cette maladie touche certains globules blancs, qui prolifèrent et engendrent la formation de tumeurs.
Les signes cliniques sont variés, car ils sont liés aux organes infectés : baisse de productivité, amaigrissement, troubles respiratoires et digestifs.. ; débouchant inexorablement sur la mort de l’animal.

Comment cette maladie est-elle diagnostiquée ?

Le dépistage repose sur la détection, dans le sang ou dans le lait, des anticorps produits par l’animal contre le virus.
La surveillance se fait également en abattoir par la détection des tumeurs.

Que fait-on pour prévenir et contrôler cette maladie ?

La France étant officiellement indemne depuis 1999, la Leucose est dépistée au moment de la prophylaxie, tous les 5 ans pour les cheptels indemnes.
Les bovins infectés sont abattus. Il n’existe pas de vaccin.
En prévention, il convient d’appliquer les mesures d’hygiène générale, notamment l’utilisation de matériel d’injection à usage unique.

Lien vers la Fiche Prophylaxie Bovine