Accueil > Actualités > IBR : nouvelle réglementation

IBR : nouvelle réglementation

Pour faciliter les échanges de bovins au niveau Européen, la profession souhaite obtenir le statut Indemne IBR de toute la France d’ici 2027, et s’engage à renforcer les mesures de prévention, de surveillance, et de lutte contre la rhinotrachéite infectieuse bovine.
Ainsi, l’arrêté ministériel du 5 novembre 2021 et son instruction d’application, prévoient un renforcement des mesures en matière de dépistage, de vaccination, d’assainissement et de mouvements de bovins.

- Prophylaxie des élevages allaitant et laitier non qualifiés Indemne : le dépistage annuel sera réalisé par prise de sang individuelle sur tous les bovins de 12 mois et plus.

- Mouvement de bovin non indemne : avant départ, mise en quarantaine chez le vendeur et prise de sang obligatoire à réaliser minimum 21 jours après le début de la quarantaine, avec attestation de quarantaine cosignée par l’éleveur et le vétérinaire. A l’arrivée, prise de sang entre 15 et 30 jours après l’arrivée du bovin.

- Pour les élevages en assainissement détenant un seul bovin positif (infecté), ou moins de 10% de bovins de plus de 12 mois positifs, l’élimination de tous ces bovins positifs est obligatoire.

- Rassemblements temporaires (foires, concours, etc) : A partir du 1er janvier 2024, seuls les cheptels INDEMNES pourront participer à ces rassemblements.

- Transhumance : Les bovins positifs en IBR ne peuvent plus transhumer ni accéder aux estives.