Accueil > Actualités > COVID-19 et déplacements dérogatoires en apiculture

COVID-19 et déplacements dérogatoires en apiculture

L’ Instruction Technique DGAL/SDSPA/2020-199 du 20/03/2020 décline les activités apicoles jugées prioritaires autorisées, et les activités reportées. Ces mesures concernent à la fois les apiculteurs professionnels et les apiculteurs amateurs.
Télécharger l’instruction technique ICI

Il est de la responsabilité de tous de suivre ces consignes et de ne se limiter qu’aux déplacements strictement indispensables sous peine de voir se renforcer les interdictions de déplacements !
Nous actualiserons ces consignes au fur et à mesure de leur évolution.

En synthèse, à ce jour :

Sont autorisés : les déplacements liés aux visites régulières des ruchers par l’apiculteur et les visites d’urgences effectuées par le vétérinaire et/ou TSA en cas de problème sanitaire détecté, la gestion des essaimages, le suivi des remérages, des transhumances, la récolte des produits de la ruche, leur conditionnement et leur vente, l’élevage de reines et la constitution des essaims, le nourrissement ainsi que la vente et l’achat de matériels et d’intrants apicoles.
Les actions de police sanitaire, en équipe restreinte sont aussi autorisées.
Sont proscrits : les visites sanitaires dans le cadre des programmes sanitaires d’élevage (PSE), les visites non indispensables à l’activité apicole, les réunions, les formations et l’accueil de groupes.
Pour plus de précisions se référer à l’instruction technique.

Pour leurs déplacements, les apiculteurs doivent se munir :
- de leur attestation de déplacement dérogatoire => à télécharger sur le site du gouvernement ICI
- de leur attestation de déclaration de ruchers de l’année (daté de 2019)
- de tout autre document justifiant de sa qualité d’apiculteur (SIRET, KBIS...)